Mathématiques : l’urgence africaine

NEF African Map Typography petit_0
Le Next Einstein Forum à Dakar (République du Sénégal) a réuni pendant trois jours des scientifiques du monde entier autour de la thématique « Science et humanité : rétablir les liens ». (Crédit photo : RFI)

Les maths à la rescousse de l’Afrique. Face aux fléaux qui accablent le continent – malaria, Sida, malnutrition – c’est l’arme prônée par les scientifiques de l’AIMS (Institut africain pour les sciences mathématiques). Pour eux, cette discipline devrait être mieux intégrée dans le travail des scientifiques et enseignants africains, comme ils l’ont affirmé cette semaine lors du colloque « Next Einstein Forum » (NEF).

Cet événement, fondé en 2013, s’est tenu à Dakar (République du Sénégal) du 8 au 10 mars 2016. Son but : mettre en lumière le remarquable potentiel scientifique du continent africain. Avec pour thème « Science et humanité : rétablir les liens », le NEF a réuni plus de 700 chercheurs et ingénieurs de 80 pays. Parmi eux, des prix Nobel et autres scientifiques illustres comme Cédric Villani, médaille Fields 2010 et directeur de l’Institut-Poincaré (Paris). « Les mathématiques, ça soutient tout. Elles permettent de travailler sur des problèmes universels » s’est-il exprimé dans un article de Sciences et Avenir le 9 mars 2016.

Au cours de ce colloque, Thierry Zomahoun, président de l’AIMS et membre du comité de pilotage du NEF, a notamment salué le travail de Wilfred Ndifon, figure de proue des mathématiques en Afrique. Ce scientifique originaire du Cameroun a « résolu un problème vieux de 70 ans en immunologie ». Par le biais des maths, il travaille à l’élaboration d’un vaccin contre la grippe. D’après ce chercheur, sa méthode pourrait être utilisée pour mettre au point des vaccins contre la fièvre jaune, la dengue ou le virus Zika, comme le rapporte le média Deutsche Welle. Les mathématiques, sauveuses de l’Humanité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *