Les gauchers plus enclins à arrondir les nombres

leftoriumLes scientifiques ont peut-être trouvé une des raisons qui rendent les gauchers presque aussi impopulaires que les roux : leur fâcheuse tendance à arrondir les nombres. C’est très certainement pour cette raison que les Romains ne les considéraient pas dignes de confiance ; rappelons aussi que le mot « sinistre » vient d’une racine latine signifiant « qui est à gauche ».

Des familles de droitiers ainsi que d’autres familles comprenant au moins un gaucher ont été soumises à un même questionnaire. Ce dernier comprenait 60 questions exigeant des réponses chiffrées, tout aussi essentielles que le nombre de tasses dans leur maison ou le nombre de villes qu’ils connaissaient. Le constat est formel : en plus d’arrondir plus souvent les nombres, les familles comprenant au moins un gaucher ont utilisé 25 % d’ordres de grandeur en plus (comme 100 ou 1000), comparé aux familles de droitiers. Ces dernières, quant à elles, ont plutôt tendance à utiliser des petits arrondis (tels que 25, 60 ou 200).

Comment expliquer de tels résultats ? Les chercheurs à l’origine de cette étude avancent que l’utilisation de valeurs exactes mobilise uniquement l’hémisphère cérébral gauche. Le système qui permet d’arrondir les nombres est, quant à lui, présent dans les deux hémisphères. Cela expliquerait que les gauchers, dont les systèmes cérébraux relatifs au langage et aux nombres sont davantage répartis sur les deux hémisphères, auraient plus de difficultés à utiliser des nombres exacts.

Le jour où le loto sera présenté par un gaucher, jouez donc les numéros 10, 20, 30, 40 et 50 !

Sources

NCBI ROFL: Left-handed people avoid using exact numbers, Discover Magazine, 10-04-2013 (texte+crédit photo)

Sauerland U, Gotzner N (2013) Familial Sinistrals Avoid Exact Numbers. PLoS ONE 8(3): e59103. doi:10.1371/journal.pone.0059103

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *