Ces poissons chanteurs

sardoufish3

Imaginez : vous venez de passer une journée idyllique à surfer sur les vagues californiennes, bermuda à fleurs et chevelure sauvage au vent. Vous regagnez votre maison-bateau amarré et vous couchez détendu et heureux… jusqu’à ce qu’un bourdonnement irritant parvienne à vos oreilles. Vous vérifiez, ce bruit ne provient pas de votre appareil auditif. Mais d’où peut-il bien venir ?

Les habitués l’appellent Plainfin Midshipman, ce qui signifierait à peu près « enseigne de vaisseau à la nageoire franche » (je n’ai pas trouvé mieux), de son nom barbare Porichthys notatus. A la saison des amours, ce poisson de roche contracte sa vessie gazeuse pour émettre un bourdonnement censé attirer les femelles. Une sérénade qui dure toute la nuit et que chaque individu peut émettre en continu pendant près d’une heure. Et quand plusieurs mâles entonnent leur refrain en chœur, c’est une véritable cacophonie. L’été 2012, ces bruits ont nui au sommeil de centaines de personnes à Seattle, un cargo vide amarré servant de caisse de résonnance et propageant ce bourdonnement dans l’atmosphère à des kilomètres à la ronde.

Si vous voulez entendre le chant de cette sirène des temps modernes :

(lien vers la vidéo)

Dans cette vidéo, ils distinguent deux types de sons : les bourdonnements émis par les mâles de type I, et les « trains de grognements » (grunt trains) émis par les mâles de type II, ces DJ des océans.

Cet étonnant  poisson nocturne possède également des photophores qu’il utilise pour attirer ses proies. Ces photophores sont d’ailleurs à l’origine de son nom, puisqu’ils rappellent un peu les boutons des uniformes de la Navy :

Naval Academy students

Porichthys

C’est Hanouka avant l’heure sur le ventre de ce Plainfin Midshipman.

Mais ce poisson est loin d’être le seul à produire des sons pendant la période nuptiale.  Contrairement à ce qu’on pourrait penser, beaucoup de poissons territoriaux utilisent la même tactique pour plaire à ces dames ou tenir leurs adversaires à bonne distance.  Citons par exemple certains Mormyridae, Cichlidae ou encore des Pomacentridae.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être celui sur la Sélection sexuelle.

Sources

Reebs, Fish behavior in the aquarium and in the wild, Cornell University Press, 2001

Huffington Post : http://www.huffingtonpost.com/2012/09/07/seattle-hum-fish-midshipman_n_1865742.html

http://thelifeyouandineverknew.blogspot.fr/2011/02/shiny-buttoned-midshipman-fishes.html

Ibara, Penny, Ebeling, van Dykhuizen, Cailliet, The mating call of the plainfin midshipman fish, Porichthys notatus, 1982, in: Noakes et al. (eds), Predators and prey in fishes. 1983, Dr W. Junk Publishers, The Hague.

http://www.aquamaps.org/

Wikipédia

Crédit photo : http://www.mexfish.com/fish/sadmid/sadmid.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *